Fonctionnement des jeux vidéos en ligne gratuit

L’évolution du jeu en ligne gratuit est à ce moment en pleine expansion. Au-delà d’une productivité et d’une rentabilité accrues, elle devient aussi un secteur de pointe dépassant parfois le simple cadre ludique. Le principe de ce jeu s’implémente de plus en plus dans des contextes professionnels.

Quels sont les instruments utilisés dans le jeu en ligne gratuit ?

Une console est un boîtier qui se branche à un écran et qui est souvent accompagné des manettes. Une configuration minimum est requise pour que le logiciel fonctionne correctement : des capacités techniques sont requises, le processeur, la RAM, la carte graphique, la connexion internet, etc. Il faut acheter ou télécharger un logiciel à installer sur le client (ordinateur personnel) et il y a généralement un abonnement à payer (cartes prépayées au coup par coup ou abonnement mensuel) pour pouvoir se connecter sur le serveur. C’est cette partie du jeu installée en local qui gère l’affichage graphique. Par contre, du côté serveur: une architecture matérielle et logicielle de type trois tiers s’organise ainsi, tout d’abord, une couche est responsable des calculs et du traitement (environnement direct en fonction du positionnement, jets de dés, etc.), ensuite, une couche est chargée des règles de gestion et de contrôle et assure la liaison entre la couche supérieure et la couche inférieure, et enfin, la couche inférieure assure le stockage à long terme des informations (notamment celles des joueurs non connectés).

Comment se déroule le jeu vidéo en ligne gratuit ?

Le joueur commence donc par créer un personnage en choisissant sa faction d’accueil et sa race, dans les jeux en ligne gratuit aventureux, les morts-vivants, les elfes ou bien les humains. Il peut ensuite choisir entre diverses classes présentent dans le jeu en ligne gratuit, par exemple : guerrier, voleur, chasseur ou prêtre. Chaque classe a des aptitudes différentes et incarne un type de jeu spécifique : on trouve ainsi des spécialités de dégâts au corps à corps ou bien à distance ainsi que des soigneurs. Le joueur peut choisir le sexe de son personnage puis personnaliser son apparence et lui choisir un nom. Parallèlement aux talents propres à sa classe, chaque personnage peut apprendre trois métiers de base (la pêche, la cuisine et le secourisme) ainsi que deux métiers supplémentaires (par exemple : mineur, travailleur du cuir, ou alchimiste). En développant ces professions, il est possible de créer des objets qui seront ensuite revendus ou échangés avec d’autres joueurs. On assiste donc au développement d’une économie propre reposant sur une monnaie fictive. Au cours du jeu, le participant va pouvoir parcourir les différents continents à pied, en monture, ou grâce à des systèmes de transports en commun comme le bateau, les navettes par exemple. Ainsi, la majorité des joueurs choisit de parcourir les zones correspondants au niveau de leur avatar et de remplir des quêtes qui leur sont données par des personnages non joueurs, gérés par l’intelligence artificielle. Ces missions rapportent au personnage de l’expérience qui lui permet à terme de gagner des niveaux et de nouvelles compétences.

Articles connexes